Comunicato dei professori riuniti in assemblea generale

Blocus au lycée Mozart suite au résultat du premier tour des élections.

Nous sommes arrivés ce matin vers 7h45 pour assurer nos cours quand nous avons constaté que les élèves avaient bloqué le Lycée. Une pancarte résumait la position dont ils ont également fait part dans leur discours : “No Macron No Le Pen : notre second tour nous fait de la peine !” Ainsi les élèves du Blanc-Mesnil nous ont expliqué qu’ils trouvaient désastreux un premier tour proposant le choix entre la politique raciste et autoritaire défendue par Le Pen et celle ultralibérale et anti-pauvres défendue par Macron. Ils exprimaient leur conscience d’être, quoi qu’il arrive, en tant qu’habitants des quartiers populaires, les prochaines victimes de l’une ou l’autre de ces politiques. Cette position est cohérente avec les résultats du vote sur l’ensemble de la ville du Blanc-Mesnil et l’ensemble du département du 93. Nous ne pouvons donc que comprendre les raisons de ce blocus.

Pour ce qui est de son déroulement, le blocus s’est comme d’habitude très bien passé : il s’agissait d’un blocus non-violent, très calme. Les élèves ont fait le choix cette fois d’un barrage filtrant dont le but était de permettre à chacun de se déterminer en toute liberté. Partant, très peu d’élèves ont choisi d’aller en cours, exprimant ainsi la volonté collective et déterminée de refuser la configuration d’un tel second tour.

Annunci